Kevin-Star

Mon Univers
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Biographie

Aller en bas 
AuteurMessage
kevin-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 1252
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Biographie   Ven 25 Nov - 19:10

C'est en ce vendredi du 9 janvier 1970 que Lara voit le jour à Etterbeek, une des dix-neuf communes de Bruxelles. Sa mère Luisa est sicilienne, son père Pierre est belge. Ce même jour à Paris, Claude Sautet se voit décerner le prix Louis-Deluc pour son film "Les choses de la vie".
C'est un peu "les choses de la vie " de Lara que je vais vous conter ci-dessous.
On relèvera que d'autres personnalités sont également nés un 9 janvier, comme par exemple Simone de Beauvoir, Joan Baez ou Richard Nixon.

Lara a vécu ses cinq premières années en Sicile et ce n'est qu'en 1975 que ses parents s'installent définitivement en Belgique.

Lara passe ensuite son enfance à Ruisbroek dans la banlieue de Bruxelles. De l'âge de 5 à 12 ans, elle a suivi sa scolarité primaire à l'institut Sainte-Ursule à Uccle.


Alors qu'elle n'a que 5 ans, c'est à ce moment que son père s'aperçoit des qualités vocales de sa fille. En effet, lorsqu'ils sont en voiture, Lara chante à tue-tête les chansons qui passent à la radio. Son père garde un souvenir précis de ce moment là où Lara reprenait les vocalises d'Eve Brenner.

C'est en ce jour de la Saint-Nicolas, le 6 décembre 1978, que ses parents lui offrent un piano et c'est avec celui-ci qu'elle composera ses premières mélodies. Dans le même temps, elle suit assidûment des cours de musique, de chant et de solfège au Conservatoire.
1984

Lara débute sa carrière à l'âge de 14 ans, tout en continuant ses études musicales au conservatoire, avec son père qui fut guitariste de Petula Clark. Elle se produit dans de petites salles de spectacles en Belgique, participe à des concours, notamment celui de Tremplin en 1986 ou elle triomphe. Comme tous les ans à Bruxelles, a lieu ce concours révélateur de jeunes artistes. Pour Lara, c'est un passage parfaitement réussi puisqu'elle remporte les trois principaux titres, dont le premier prix est la possibilité d'enregistrer un 45 tours. En parallèle à ses passions que sont la musique et la chanson, Lara poursuit ses études secondaires et se destine à une spécialisation en droit civil et en criminologie infantile.

1987

En 1987, Lara enregistre un premier 45 tours intitulé "L'Aziza est en pleurs", un hommage rendu à Daniel Balavoine, dont elle évoque ceci : "A propos de Balavoine, c’est un modèle dans ma carrière. Un mec vrai, qui vivait sans compromis, ayant toujours fait ses choix par rapport à son intégrité et non en regard des gens, un personnage duquel une génération entière s’est inspirée. Il avait réussi à changer les choses de façon radicale et courte. Aussi, était-il profondément généreux et la générosité est un sentiment qu’on peut posséder sans acheter. Peu de gens comprennent ça dans ce métier."

Pour la petite histoire, le 1er 45 tours de Lara a été composé par un belge, Marc Lerchs qui est en quelque sorte le "découvreur" de Lara Fabian. Ce disque a été enregistré en douce, et de nuit, dans les studios de la RTBF (télévision belge) vers 1986, pour ensuite être envoyé à RTL Luxembourg, une chaîne concurrente ! Le tirage fut de 500 exemplaires.

Hubert Terheggen (aujourd'hui décédé) entend ce disque, craque immédiatement, et descend sur Bruxelles où il va écouter Lara au Black Bottom (accompagnée au piano par Marc Lerchs). Ce soir là, dans ce piano bar, éclate une bagarre générale, ce qui ne déstabilisa en aucun cas Lara. Hubert Terheggen présent dans la salle, et voyant le calme olympien de Lara face à cette situation, compris rapidement que Lara saurait gérer un stress énorme, et décida de lui faire faire l'Eurovision trois mois plus tard.

Photo ci-contre : Lara Fabian, en 1986, en tour de chant avec le pianiste Marc Lerchs (auteur compositeur d'une dizaine de chansons enregistrées par Lara, dont Il y avait et L'Aziza est en pleurs), et le trompettiste Luc Van Lieshout , membre du groupe underground culte, Tuxedomoon. A gauche, Marina Lerchs, soeur de Marc.

Ce 45 tours (introuvable aujourd'hui) est un véritable collector (dont un exemplaire s'est vendu à plus de 3.000 euros en 2003).

Outre la face 1 dédiée à Daniel Balavoine (L'Aziza est en pleurs), la face 2 (la préférée de Lara) comporte une splendide ballade, "Il y avait", dont le solo de saxo (et c'est cela le plus incroyable) est signé par Steven Brown, le saxophoniste-compositeur du mythique groupe culte américain, Tuxedomoon (leur musique apparaît notamment dans le film Les Ailes du Désir de Wim Wenders, Palme d'Or à Cannes, et ils en ont fait d'autres, notamment pour Maurice Béjart).

A noter aussi que les arrangements de ce premier 45T sont signés Yvan Léonard (cinéaste belge spécialisé en...spéléo) et le son Jean-Pierre Deblonde (du nom du technicien de la RTBF qui avait prêté la clé du studio), le mixage étant réalisé par le même Yvan Léonard.

C'est Marc Lerchs, (qui fut aussi pendant trois ans le pianiste de Steven Brown de Tuxedomoon) qui le convainquit d'improviser une piste, qui fut bonne à la deuxième prise.

Deux versions instrumentales "full" saxo, avec des variations sur "Il y avait" existent à ce jour: une réalisée par Steven Brown en 1986, qui est un remix instrumental de Il y avait, et l'autre datant du réveillon 2000-2001, jouée par le très connu saxophoniste belge Steve Houben, accompagné par un orchestre symphonique (!), dirigé par Dirk Brossé (compositeur de la comédie musicale Tintin), à l'occasion du spectacle grand public Le Pont de l'Euro, conçu et réalisé au pied des arcades du Cinquantenaire à Bruxelles par Marc Lerchs pour le basculement à l'Euro, et rediffusé en TV vers 480 millions de foyers. A noter que les toiles qui apparaissent sur l'écran géant sont dues au peintre belge Dominiq Fournal www.ifrance.com/fournal grand ami de Marc et de Lara.

Marc Lerchs marc.lerchs@biz.tiscali.be compose toujours. Il est également devenu un concepteur et producteur d'événements reconnu, www.eventerprise.be est le site de l'agence qu'il a créée en 1999). Il a notamment été chef de projet du spectacle sur l'eau Euro of Neuro marquant la clôture de l'Année Charles Quint à Gand en 2000 (15.000 personnes), et a signé le concept du spectacle Guldenspoorensplash réalisé en 2002 sur la Lys à Courtrai devant 25.000 spectateurs.
source:http://www.larafabian.ch/pagehtml/biographie.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kevin-star.zikforum.com
lara-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Biographie   Ven 25 Nov - 21:43

ho c'est mimi les tof Smile

_________________

viva ItaLi@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 1252
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Biographie   Ven 25 Nov - 21:44

oui jtrouve qu'on voit bien que c'est elle lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kevin-star.zikforum.com
lara-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Biographie   Sam 26 Nov - 16:27

ouai surtout la dernière Wink

_________________

viva ItaLi@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kevin-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 1252
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Biographie   Dim 11 Déc - 15:08

Lara Crokaert de son vrai nom voit le jour à Etterbeek (Bruxelles), le 9 janvier 1970. Son père, de nationalité belge, est guitariste de la chanteuse Petula Clark,
sa mère, est quant à elle d'origine italienne - sicilienne pour être plus précis.

C'est d'ailleurs en Sicile que Lara va passer les cinq premières années de sa vie,
au pied de l'Etna, volcan majestueux et chargé d'une riche histoire...


Revenue en Belgique en 1975, Lara suit l'enseignement avec grand intérêt. Dans le même temps, elle prend ses premières leçons de chant.

Un premier déclic a lieu le 6 décembre 1978 - jour de la Saint-Nicolas, lorsque ses parents lui offrent un piano. Pour la jeune artiste, c'est un rêve qui se réalise... Un piano...

La voici désormais en mesure de composer ses premières mélodies et, de sa voix déjà magique, d'interpréter les airs qu'elle entend à la radio.





Son père l'encourage alors à se produire dans les petites salles de spectacles de Bruxelles et de la région - apprentissage obligatoire à ses yeux, puis à participer à divers concours amateurs.

Le plus célèbre d'entre eux est le Tremplin de Bruxelles. En 1986, Lara en sort victorieuse, ce qui lui permet d'enregistrer son premier single. La chanson s'intitule L'Aziza est en pleurs (avec Il y avait en face B). Un hommage rendu à Daniel Balavoine.




Le disque est tiré à 500 exemplaires. Le producteur Hubert Terheggen écoute les deux chansons et décide aussitôt d'aller voir la jeune artiste, qui chante dans un piano-bar - le Black Bottom.

Elle y est accompagnée au piano par Marc Lerchs
(au demeurant le compositeur de ces 2 titres).

Hubert Terheggen lui propose de participer au prochain concours de l'Eurovision (1988), qui doit avoir lieu à Dublin : elle y défendra les couleurs du Luxembourg avec une chanson intitulée Croire.


Sa quatrième place marque les vrais débuts de la carrière de Lara Fabian - carrière internationale, même, puisque Croire sera adapté en anglais (Trust) et en allemand (Glaub).

Voici donc les études de droit et de criminologie infantile, auxquelles elle se destinait, pour le moment oubliées. Place à la chanson - à l'excitation de la scène, à l'effervescence des studios.

Ainsi, peu après le tournant de l'Eurovision, Lara enregistre son deuxième single,
Je sais, puis part pour la première fois au Québec afin d'en assurer la promotion.

C'est le coup de foudre pour la Belle Province. Revenue à Bruxelles, elle n'a désormais plus qu'une idée en tête : refranchir l'Atlantique au plus vite et séduire le Canada francophone comme elle a été séduite par lui.

_________________
___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kevin-star.zikforum.com
kevin-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 1252
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Biographie   Dim 11 Déc - 15:09

La biographie de Lara (suite)
Une rencontre se révèle déterminante pour la suite de sa carrière - celle avec Rick Allison. Un soir, avec une amie, Lara se rend dans un piano-bar de Bruxelles, baptisé le Crescendo.

Rick Allison est au piano - et il joue remarquablement bien. Lara s'approche de lui et, tandis que Rick plaque les premiers accords de Summertime, elle se met à chanter.

L'osmose est à ce point totale que les deux artistes décident de tout abandonner, de tirer un trait sur leur vie bruxelloise, pour tenter leur chance au Québec.




Lorsque les deux artistes arrivent au Québec en 1991, Lara Fabian a déjà enregistré un album (Eponyme) produit par son père.

Elle décrochera divers galas dans la Belle Province.

"C'est comme ça que j'ai appris le métier et que je suis tombée amoureuse de ce peuple, se souvient Lara. En trois semaines, nous avons parcouru 10 000 kilomètres, donné 75 interviews et chanté 250 chansons."


Son premier opus sort en août 1991 et est chaleureusement accueilli par le grand public, porté par les titres Le Jour où tu partiras et Qui pense à l'amour.

Dès lors, les événements se précipitent. Nominée aux Félix (l'équivalent québécois des Victoires de la Musique), interprète de Laisse-moi rêver, qui se trouve sur la bande originale de La Neige et le feu (1991) de Claude Pinoteau, Lara multiplie les concerts à travers le Canada pendant deux années - une dizaine de festivals pour le seul été 1993 et les Francofolies de Montréal.

En 1994, elle sort son deuxième album, Carpe Diem (1994), qui, avec Leïla, Tu t'en vas et Je suis malade de Serge Lama, sera certifié triple disque de platine et lui vaudra des récompenses aux Félix et aux Junos (les oscars de la musique du Canada anglophone).

Plus encore, en 1996, quelques mois après être devenue citoyenne canadienne (le 1er juillet 1995) et avoir triomphé lors de son spectacle Sentiments Acoustiques, elle est choisie par les Studios Walt Disney pour interpréter Esmeralda dans Le Bossu de Notre-Dame, et interprètera la chanson Que Dieu aime les exclus (version qui se trouve sur le pressage américain de l'album).



Son histoire d'amour avec le public Français peut alors commencer : elle est en réalité antérieure aux séances d'enregistrement de Que Dieu aime les exclus.

Lara se souvient : "Lorsque Carpe Diem, qui comprend la chanson Je suis malade, a atteint les 50 000 exemplaires vendus, nous avons décidé de faire parvenir des disques d'or hommages aux deux auteurs, Serge Lama et Alice Dona".

En janvier 1997, Lara Fabian signe un contrat avec la firme Polydor pour commercialiser son troisième album (mais le premier en France).

Intitulé Pure, il sort au Québec en septembre 1996, y a été certifié disque de platine en deux semaines seulement, avant d'y être consacré lors de la cérémonie des Félix (Meilleur Album Populaire) et lors de celle des Junos (Meilleur Album Francophone).





De ce côté-ci de l'Atlantique, l'album paraît au mois de juin 1997. Les titres Tout,
Je t'aime, Humana, et La Différence font de Pure un succès phénoménal, puisqu'il va dépasser en quelques mois les deux millions d'exemplaires vendus.

Dès lors, la jeune chanteuse est partout - à la une de la presse, sur les plateaux de télévision, à l'affiche des plus grands music-halls, sur la scène du Stade de France avec Johnny Hallyday pour le titre Requiem pour un fou.

Puis elle s'embarque pour une tournée Francophone qui passe par Bruxelles, Strasbourg, Lyon, Genève et... Paris.

Consécration le 20 février : c'est sur la scène du prestigieux Music-Hall Parisien "L'Olympia" elle reçoit la Victoire de la Musique de la "Révélation de l'année". Lara Fabian a accédé à une vitesse vertigineuse à une popularité certaine.

Faits pour le moins révélateur : une statue de cire fait son entrée au musée Grévin et un double album Live, témoignage discographique de cette série de concerts, va se classer directement à la première place des hit-parades lors de sa sortie au début 1999.

_________________
___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kevin-star.zikforum.com
kevin-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 1252
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Biographie   Dim 11 Déc - 15:09

La biographie de Lara (fin)
Durant le reste de l'année, Lara Fabian se consacre à la préparation de son premier album en anglais, qui doit donner à sa carrière une dimension internationale.

Intitulé tout simplement Lara Fabian (1999), et enregistré avec le concours de Walter Afanasieff (Mariah Carey) et de Patrick Leonard (Madonna), celui-ci est salué comme un événement au Canada, mais aussi aux États-Unis.

La chanteuse, qui revendique l'influence de Barbra Streisand, y confirme des talents vocaux exceptionnels, plus particulièrement dans Adagio (version du célèbre Adagio d'Albinoni) et y révèle, avec I Will Love Again (numéro 1 dans les charts du Billboard), un intérêt plus que prometteur pour les nouvelles sonorités et les nouveaux rythmes de la dance.

Quant aux autres singles I Am Who I Am, Love By Grace et Quedate, lui permettent de triompher dans des pays tels que le Brésil, l'Espagne et le Portugal, et permettent à cette album de dépasser les 2 millions d'exemplaires vendus.





La même année, elle est Nominée aux Victoires de la Musique dans la catégorie " Meilleure Chanteuse Francophone ", elle reçoit en Février un trophée lors des World Music Awards qui ont lieu à Monté Carlo (meilleures ventes au Benelux).

En 2000, elle enregistre pour le film A.I. (Artificial Intelligence) de Steven Spielberg un duo avec Josh Groban For Always (Josh Groban reprendra en 2004, Broken Vow, une chanson écrite par Lara) et, en solo The Dream Within pour le film d'animation Final Fantasy (adaptation du célébrissime jeu vidéo).


Avec le nouveau millénaire, Lara sort un nouveau single J'y crois encore (2001) et un nouvel album Nue.

Elle se dévoile - les yeux fermés, de façon pudique, très douce devant l'objectif de Kate Barry (la fille de Jane Birkin et du compositeur John Barry). Toute une atmosphère que l'on retrouve au fil des chansons.

Sur fond de guitares, de piano et de violons acoustiques, Lara et Rick Allison façonnent une pop d'une remarquable efficacité. De J'y crois encore à Immortelle, en passant par Aimer déjà et le superbe duo avec Maurane Tu es mon autre, Lara et Rick Allison ont excellemment donné leur propre conception du romantisme.

Forte de l'accueil enthousiaste que le public réserve à Nue, Lara Fabian remonte sur scène. C'est le triomphe - la folie même. Le public, à chaque chanson, réagit, communie avec son idole par des applaudissements frénétiques, avant la " standing ovation " finale.



Mais Lara apprécie aussi les ambiances plus feutrées, plus intimistes. Paru en 2003, les albums live et le DVD justement intitulés En toute intimité l'attestent de fort belle façon. Dans une ambiance recueillie, Lara y interprète ses plus grands succès.

Une double originalité : de superbes arrangements acoustiques que l'on peut qualifier de minimalistes - ou plus exactement de néo-romantiques (cordes et piano) - et une relecture flamboyante de Comme ils disent (de Charles Aznavour), une interprétation magistrale de Addio del Passato (La Traviata), plus un hommage au tandem Michel Berger-Luc Plamondon (sous la forme d'un medley de la comédie musicale Starmania).

Lara Fabian poursuit son parcours, avec la parution de l'album Wonderful Life, dont les titres Last Goodbye et I Guess I loved You confirment son succès au Brésil et au Portugal.





2004 marque sa première apparition au cinéma avec le film De Lovely d'Irwin Winkler - comédie musicale retraçant la vie du compositeur Cole Porter (avec Kevin Kline, Ashley Judd, Jonathan Pryce, Alanis Morissette, Natalie Cole, Sheryl Crow, Robbie Williams et Mario Frangoulis (avec qui elle enregistre pour les besoins de ce film le titre "So In Love") - Lara se rendra au Festival de Cannes avec la distribution remarquable de ce film pour y célébrer les 80ans de la MGM.

Cette même année, elle rejoindra Russell Watson, un ténor anglais, pour l'enregistrement d'un autre sublime duo The Alchemist.

Il y a longtemps que les critiques et le grand public n'ont plus le moindre doute à son sujet : Lara Fabian est aujourd'hui entrée dans le cercle très fermé des grandes divas de l'histoire pop.

Avec la parution récente de l'album 9 (2005), entièrement co-écrit et co-composé par Lara, elle marque une évolution certaine dans la musique qu'elle propose. Lara prépare actuellement son spectacle qu'elle présentera à l'Olympia en Septembre 2005 puis partira en tournée.

_________________
___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kevin-star.zikforum.com
lara-star
Admin *Respect*
avatar

Nombre de messages : 940
Age : 44
Localisation : ici
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Biographie   Dim 11 Déc - 21:41

et oui notre love de lara....... comment dire c'est la meilleur et basta

_________________

viva ItaLi@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biographie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une biographie de MIKA en Mars 2010 !!!!!!!
» Biographie/ chroniques/catalogue
» Felice Romani ( Biographie )
» BIOGRAPHIE
» La biographie de Steven Tyler, d'Aerosmith, sera sale, très sale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kevin-Star :: Musique :: Lara Fabian-
Sauter vers: